Education



image
Doe - 05/09/2019 - 0 Comment(s)

A quand la proclamation des résultats du concours des enseignants d'octobre 2018 ? : Les enseignants volontaires interpellent le gouvernement à respecter sa promesse

L'attente continue d'être longue pour les candidats au concours d'enseignement général du 15 novembre 2018 qui s'impatientent de connaitre les résultats de cet examen. Après onze mois d'attente, ces potentiels enseignants d'Etat  s'inquiètent  et s'interrogent sur leur sort. C'est dans cette désolation que leurs collègues,  les enseignants volontaires, à quelques jours de la rentrée scolaire 2019-2020, en appellent  à la clémence du gouvernement afin qu'il puisse proclamer les résultats de ce concours de recrutement.  

En effet, c'était avec  joie et l'enthousiasme que les enseignants volontaire, les volontaires nationaux de l'enseignement et les autres passionnés du métier de l'enseignement  avaient  accueilli en octobre dernier l'annonce du concours de recrutement à travers un communiqué gouvernemental. « Il est ouvert à compter du 19 octobre 2018 à l'intention des Togolais des deux (02) sexes, un concours national de recrutement d'enseignants du primaire et du secondaire général pour le compte du Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle », indiquait un communiqué conjoint des ministres togolais en charge des Enseignements Primaire et Secondaire et de la Fonction publique.
           

Ce communiqué précisait également qu' à l'issue de la publication des résultats du concours, les candidats retenus seraient tenus de rejoindre sans délai leurs postes d'affectation, faute de quoi ils seront considérés comme démissionnaires et remplacés. Ces dispositions rassuraient plus d'un.  Malheureusement, depuis près d'un an, les postulants attendent la publication les résultats pour rejoindre leurs postes d'affectation, mais silence radio. Le gouvernement a-t-il oublié ce concours ? Quelles sont les raisons qui retardent la proclamation des résultats ? Autant de questions sans réponses jusqu'à présent. 

La situation devient très frustrante quand on constate que ces enseignants volontaires avaient passé ce concours de recrutement depuis le 15 novembre 2018  bien avant ceux de la santé et de la justice dont les résultats sont déjà proclamés.
           

Bientôt la rentrée dans  moins deux semaines et ces enseignants s'inquiètent pour leur avenir. Seuls la Direction des Examens et Concours, les ministères concernés ainsi que le gouvernement pourront situer les candidats sur leur sort. C'est pourquoi ces derniers attirent l'attention des autorités sur ce concours de recrutement qui semble être oublié et implorent le gouvernement de faire diligence pour proclamer ces résultats avant la rentrée prochaine. Ceci non seulement pour situer les candidats à ce concours sur leur sort, mais aussi et surtout permettre aux admis de se préparer pour la reprise des classes.
           

Pour rappel, ce concours qui était prioritairement destiné aux enseignants volontaires et aux volontaires nationaux de l'enseignement, devrait recruter au total 2000 enseignants répartis comme suit : préscolaire et primaire 1000 ; cycle 1 du secondaire 650 ; cycle 2 du secondaire 350.
 

Daniel A.

Lire aussi

0 Commentaire(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.