Culture



image
Doe - 18/07/2019 - 0 Comment(s)

Les luttes traditionnelles Evala en pays Kabyè : Les hostilités se poursuivent dans une ambiance festive

Officiellement ouvertes dans le canton de Pya sur le terrain de l'EPP Kagnala en présence du chef de l'Etat, Faure Essozimna GNASSINGBE, des membres du gouvernement et de diverses autres personnalités, les luttes traditionnelles Evala en pays Kabyè, pour le compte de 2019, ont démarré le samedi 13 juillet avec l'étape des préliminaires dans divers cantons.

Le ton des hostilités a été donné par les Evala de Pya-Lao. Ce duel opposant les évala de Lao-Haut à leurs homologues de Lao-Bas, s'est soldé par la victoire des lutteurs de Lao-Haut sur le score sans appel de 27 contre 16. Dans la catégorie Ahoza, Lao-Bas l'a emporté par 16 victoires contre 14 pour Lao-Haut. Le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs, Kossivi AGBETONYO qui assistait également à ces empoignades n'a pas mˆché ses mots : «Evala est un grand évènement qui relève notre pays d'abord en interne et sur le plan international».
Le dimanche 14 Juillet 2019.

Deux demi-finales ont été disputées dans le canton de Tchitchao, en présence du chef de l'Etat. Les empoignades pour le compte des deux demi -finales se sont déroulées dans une ambiance festive riche en sons et en couleurs à travers. Au cours de la 1ere demi àƒà¢âà€šà¬âà‚¬à“ finale qui s'est déroulée sur le terrain de lutte de Kazangabiyo les lutteurs de Bou étaient face à ceux de Fatou. Au décompte final, les lutteurs de Bou plus combatifs et techniques l'ont emporté par 16 victoires contre 07. Lors de la 2ème demi- finale, les Evala de Kigbèling étaient aux prises avec ceux de Hazè àƒà¢âà€šà¬âà‚¬à“ Lohou sur le terrain de l'EPP Centrale de Tchitchao, pris d'assaut par une foule immense. Au terme des hostilités les Evala de Hazé àƒà¢âà€šà¬âà‚¬à“ Lohou ont disposé de leurs adversaires de Kigbèling par 15 contre 08.

Le mardi 16 juillet 2019, s'est déroulée sur le terrain cantonal près du marché de Koudjoukada la finale entre les Evala de Yadè-Haut et ceux de Yadè-Bas. En marge de ces empoignades, l'honneur a échu aux Evala de la 3ème, 2ème et  1ère année, aux  jeunes ou Ahoza et enfin aux champions des deux camps, d'en découdre sous le regard du Président de la République. Lors de ces empoignades qui ont tenu toutes leurs promesses, la victoire a choisi le camp des Evala de Yadè-Bas dominés à l'entame par leurs adversaires. Yadè-Bas a finalement disposé de Yadè-Haut par 24 victoires contre 21, remportant par la même occasion, le titre de champion.


Avant cette finale de Yadè, le chef de l'Etat et sa suite, ont suivi dans le canton de Pya le quart de finale entre les coalitions Akéï-Lao et Kiyoudè-Gnama qui a vu la victoire de la coalition de Akéî àƒà¢âà€šà¬âà‚¬à“Lao sur Kiyoudè-Gnama par 20 contre 14. Partout l'ambiance festive est la même : parents, amis organisés en groupes, dans des accoutrements adaptés à la circonstance, chantant et dansant selon les rites, ponctuent chaque victoire par des tonnerres d'applaudissements accompagnés de tintamarres qui en rajoutent à l'éclat de l'événement.

Sous les « appˆtˆmes » la foule des spectateurs complètement emballés suit avec beaucoup d'intérêt ces épreuves qui consacrent à toute une population de notre pays, une identité indéniable. Les luttes Evala, se poursuivent jusqu'au samedi prochain.  

Ricardo

Lire aussi

0 Commentaire(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.